Du 8 novembre 2019 au 8 mars 2020

L’exposition met en lumière un aspect méconnu du travail de Man Ray, artiste majeur qui renouvelle la photographie de mode alors strictement documentaire. Il lui confère une dimension expérimentale faite d’inventivité technique et d’une liberté de ton inédite venue de l’art de la scène et de la vie culturelle.
Cette rétrospective présente entre 160 et 180 tirages vintage de Man Ray et presque autant de revues (Vogue, Harper’s, Baazar…).

En juillet 1921, Man Ray quitte New York pour s’installer à Paris.

Il renouvelle alors la photographie de mode, champ alors en pleine expansion mais encore très souvent cantonné au registre documentaire. Il lui confère une dimension expérimentale, faite d’inventivité technique et d’une liberté de ton inédite venue de l’art, de la scène et de la vie culturelle contemporaine. Il s’inscrit aussi bien dans les mouvements d’avant garde de son temps que dans la culture de masse qui èmerge alors.

Au musée Cantini, l’exposition permet de faire découvrir ces photographies de mode relativement méconnues et d’aborder l’enrichissement permanent et réciproque qui existe entre les projets artistiques de Man Ray et les productions assujetties à une commande commerciale. 

Au musée des Arts Décoratifs de la Faïence et de la Mode – Château Borély, la visite se poursuit avec La mode au temps de Man Ray à travers des pièces emblématiques des grandes maisons de couture, datant des années 1920 et 1930, mises en résonance avec les photographies de l’artiste.

► Man Ray et la Mode
Du 8 novembre 2019 au 8 mars 2020

Musée Cantini
19 rue Grignan (6e)

Musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode
134 avenue clot Bey (8e)

Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h (fermeture les jours suivants :  1er janvier, 1er et 11 novembre, 2­5 et 26 décembre)
Tarifs : 9 euros (plein) / 5 euros (réduit)
Billet combiné pour les deux expositions : 12 euros (plein) / 8 euros (réduit)

Exposition organisée par la Ville de Marseille et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais.