L’exposition d’art urbain de la rentrée

Avec Show Brothers, Nicolas Cessieux et TieRi

Exposition visible jusqu’au 8 novembre 2014. Accueil sur rdv.

Retrouvez toutes les oeuvres sur notre boutique en ligne !

Nous avons le plaisir de vous recevoir dans une exposition entièrement consacrée à l’art urbain et plus précisément à ses formes typographiques. Le « tag », ce moyen d’expression qui existe depuis la nuit des temps et qui est à l’origine de toute une génération d’artistes qui marquent et influencent l’art contemporain.

LES ARTISTES :

Show Brothers est le nom utilisé par le duo d’artiste SkunkDog et Dok. Dok qui dès les années 90 commence à tagguer les murs et les trains de la capitale avec son groupe TPK, considéré à l’époque comme l’un des plus prolifique d’Europe. Il a gardé de cette époque la passion de la lettre posée avec rapidité et précision. Les lettrages de Skunkdog sont plus bruts, plus sauvages, son monde est une explosion de couleurs et de violence, surréalistement punk et pop. Ce peintre atypique bien connu à Marseille ne laisse personne indifférent et la fusion des univers de ces deux artistes promet bien des surprises.

Nicolas Cessieux est un jeune graffeur d’origine Valentinoise que nous avons découvert grâce aux réseaux sociaux. Son travail est très influencé par les premières heures du graffiti. Il travaille les lettres de son blase lui aussi, les accumule jusqu’au monochrome, parfois la peinture coule (dripping) jusqu’à l’abstraction. Son choix dans les couleurs est original, argentés et dorés côtoient fuchsia et bruns plus classiques. A découvrir absolument !

TieRi. C’est dans les années 90′ que lui aussi pénètre dans l’univers du Graffiti. Mais ce n’est pas la peinture contenue dans la bombe aérosol qui devient son outil de prédilection, mais bel et bien la bombe elle-même, et tout le matériel dont se servent les graffeurs. Pots de peinture, pinceaux, rouleaux et donc bombes d’aérosol constituent la matière première du travail artistique de TieRi. Déformation, accumulation, compression, coloration, les outils deviennent sculptures et nous offrent une relecture métaphorique du champ lexical du graffiti.

2 thoughts on “« ORIGINES »

Comments are closed.